C’est une guerre de géant qui vient d’être lancée entre Epic Games, Apple et Google. La semaine dernière, le jeu Fortnite a été retiré des plateformes de téléchargement App Store et Google Play Store. Mais l’éditeur ne compte pas se laisser faire…

Tout a commencé vendredi dernier, lorsque l’éditeur de Fortnite, Epic Games, a pris la liberté de baisser le prix des v-bucks, la monnaie virtuelle du jeu. De quoi permettre aux joueurs d’économiser de l’argent en évitant de passer par l’Apple App Store (7,99$ au lieu de 9,99$).

Une décision qui n’a pas du tout plu au géant américain Apple. Dans les heures qui ont suivi, la société a pris la décision de retirer Fortnite de sa plateforme de téléchargement.

« Aujourd’hui, Epic Games a fait l’erreur de ne pas respecter les lignes de conduite de l’App Store qui sont pourtant les mêmes pour tous les éditeurs, et qui sont créées afin de conserver une boutique sécurisée pour nos utilisateurs. C’est pourquoi l’application Fortnite a été retirée de la boutique. En effet, Epic a activé une fonctionnalité qui n’était pas validée par Apple, et ce en sachant pertinemment que cela ne respecterait pas nos lignes de conduite, en particulier en ce qui concerne les payements sécurisés de nos services. Epic possède des applications sur l’App Store depuis une dizaine d’années et a toujours bénéficié de l’écosystème de la boutique, ses outils, sa distribution, ce dont Apple fait profiter tous les éditeurs. Epic a accepté les termes d’utilisation de l’App Store et ses lignes de conduite de son plein gré et nous sommes heureux qu’ils aient aussi bien réussi sur l’App Store. Le fait que leurs intérêts financiers les poussent à vouloir un nouvel arrangement avec nous ne change pas le fait que la boutique doit rester une zone sécurisée pour les payements des joueurs. Nous ferons les efforts nécessaires pour travailler sur le sujet avec Epic, et ce afin que Fortnite revienne au sein de la boutique », a indiqué Apple via un communiqué.

Mais ce n’est pas tout, puisque dans la nuit de vendredi, Google s’est joint à la bataille. L’autre géant Californien a embrayé le pas d’Apple en retirant le Fortnite de son catalogue Google Play Store. À l’heure actuelle, il est donc impossible de télécharger le jeu sur iPhone ou iPad via l’App Store, ni même sur Android via le Google Play Store.

Epic Games contre-attaque

Mais Epic Games a lancé la contre-attaque face aux deux géants de la Silicon Valley. L’éditeur a publié une vidéo sur les réseaux sociaux, et même directement dans Fortnite, pour expliquer la situation au joueur. Une vidéo parodique – sous les traits du célèbre roman de George Orwell, 1984 – accompagnée du hashtag #FreeFortnite.

Et le combat risque de se poursuivre devant les tribunaux, puisque l’éditeur a rendu public une plainte à l’encontre de la société Apple. Celle-ci met en avant le comportement abusif d’Apple, qui prélève 30% de tous les achats sur l’App Store, sans aucune justification. Epic Games précise aussi que le but de cette procédure n’est pas de soutirer de l’argent à Apple, mais bien de dénoncer une pratique inadmissible.

« En 1984, Apple a lancé le Macintosh, le premier ordinateur produit en masse pour les familles. Le produit avait été lancé avec une publicité qui évoquait le roman de George Orwell, 1984. Apple était la force révolutionnaire et IBM le géant avec le monopole du marché. Steve Jobs expliquait alors que IBM voulait tout posséder, tout contrôler, et que Apple était le seul à pouvoir concurrencer IBM dans cette course. Et l’on revient en 2020, et Apple est devenu ce sur quoi il a tiré à l’époque : le béhémoth qui tente de contrôler tous les marchés, de bloquer la concurrence et résorber l’innovation », a détaillé Epic Games dans sa plainte.