Connect with us

LEC – Vander : « Il nous manque certaines choses que les autres équipes ont »

News

LEC – Vander : « Il nous manque certaines choses que les autres équipes ont »

LEC – Vander : « Il nous manque certaines choses que les autres équipes ont »

Interviewé par le média américain Hotspawn, Vander est revenu sur l’excellent début de saison de Misfits Gaming en LEC.

Grosse surprise de ce Summer Split du LEC, Misfits Gaming a validé son ticket pour les playoffs malgré une défaite face à G2 samedi soir. Quelques jours avant le coup d’envoie de la 7e semaine de compétition le support Vander s’était confié à nos confrères de chez Hotspawn.

Vous devez être heureux de la solide performance de votre équipe.

« Oui, deux victoires importantes pour nous. En général, c’est vraiment bien pour les équipes de bien commencer le Split afin de se sentir plus à l’aise pour aborder les playoffs. Vous n’avez pas à vous stresser autant pour les dernières semaines, pour gagner les scrims… Ce que les gens font souvent en BO1, c’est qu’ils jouent une composition encore et encore. Ils jouent les trois ou quatre mêmes champions par rôle parce qu’ils ont juste besoin de gagner. Ils veulent juste préparer la meilleure draft possible pour ce seul match.

Cela ne se traduit pas vraiment par d’autres games ou par le niveau de compétence de l’équipe, car, même si vous pouvez préparer cette draft magique, elle ne fonctionnera probablement pas pour les BO5. Ça ne marchera probablement pas non plus au deuxième match contre une équipe avec un cerveau. Donc oui, c’est juste mieux d’avoir moins de stress, moins de tension dans l’équipe. Ensuite, vous pouvez commencer à travailler lentement vers ce que vous voulez faire dans les playoffs. »

Avez-vous remarqué que l’atmosphère au sein de l’équipe a également changé, maintenant que vous êtes dans une position aussi confortable ?

« Eh bien, je ne suis pas sûr. Je pense qu’il y a une bonne ambiance au sein de l’équipe, mais nous avons des journées vraiment mauvaises en scrims où nous faisons 0-6 contre certaines équipes. Ce n’est pas forcément des équipes de haut niveau, ça peut être une équipe comme Schalke ou autre. Mais on joue vraiment mal et les gens sont vraiment en colère les uns contre les autres. Même lorsque nous avions un score de 7-2, nous avons eu des disputes dans l’équipe. Mais j’espère que ce sera pour le mieux sur le long terme. Nous avons souvent de bons points à retenir de ces discussions. »

Comment ces conflits sont-ils résolus au sein de l’équipe ?

« Je pense que certaines personnes aiment se lancer dans des scrims, ou bien elles ne sont pas au top niveau et font des erreurs stupides, et alors les autres vont s’énerver contre elles parce qu’elles font de leur mieux. Il peut alors y avoir une sorte de conflit. Ils disent ‘Hé, tu continues à faire ces erreurs, tu peux arrêter de faire ça ?’ et parfois l’autre personne s’excuse, mais parfois il y a plus de disputes.

Mais je veux dire, on s’apprécie tous. Dans un environnement compétitif, il y aura des moments de tension, mais après trente minutes, une heure ou, au pire, le lendemain, tout devrait rentrer dans l’ordre. C’est un nouveau jour, un nouveau jeu. C’est comme ça qu’il faut penser en tant que joueur professionnel, même lorsqu’il s’agit de jeux officiels, non ? On gagne ou on perd. Vous pouvez être heureux ou triste pour une nuit, mais il y a un autre match qui arrive. Ce qui s’est passé la semaine dernière n’a pas d’importance. »

Vous jouez avec deux recrues, HiRit et Vetheo, et ce n’est que la deuxième année de Razork dans la LEC. Est-ce que vous aidez à créer cette ‘reset attitude’ ?

« Je pense que oui. Je peux parfois être le gars qui déclenche un conflit, mais je pense que j’étais plus comme ça dans le passé. Dans cette équipe, je le fais beaucoup moins qu’avant. Dans cette équipe, j’essaie davantage de calmer les autres et de trouver les bonnes conclusions. »

Vous êtes en bonne position pour faire les playoffs. Cependant, dans une interview Razork a dit qu’il ne pense pas que Misfits soit une équipe de haut niveau en ce moment. Bonne, mais pas au top. Quel est votre point de vue à ce sujet ?

« Je pense que nous n’avons pas beaucoup changé depuis le début. Je suis également d’accord avec Razork pour dire que nous sommes une bonne équipe, mais nous ne sommes pas la meilleure équipe. Je ne nous qualifierais pas d’équipes du top 2. Ce n’est pas que nous ne pouvons pas battre les équipes du top 2, mais elles sont simplement plus régulières. Ils sont meilleurs que nous pour les petites choses. Je pense que leurs joueurs sont plus conscients de tout ce qui se passe dans le jeu et que nous commettons parfois de grosses erreurs qui nous coûtent le match. Nous devons vraiment nous concentrer pour ne pas faire ces erreurs.

Mais je pense que nous sommes une équipe du top 5, c’est certain. Ensuite, nous devrons nous battre pour la meilleure place. Je pense que, dans le LEC, il y a clairement un top 5 ou top 6 des équipes, et ensuite quatre équipes en dessous. Vitality est une équipe qui se situe entre les deux. Ils ont beaucoup de problèmes dans l’équipe, je pense, mais ils peuvent aussi être très performants. C’est une équipe qui peut battre tout le monde, mais elle peut aussi perdre contre tout le monde. Ils ont des hauts et des bas. Ils font beaucoup plus d’erreurs que nous, par exemple, mais ils ont des joueurs talentueux dans leur effectif.

Je pense qu’il nous manque certaines choses que les autres équipes ont. G2 est également en train de retrouver une forme positive, c’est donc un autre concurrent de taille. Ensuite, nous avons Fnatic, Rogue, MAD Lions, G2 et nous. »

Plus de News

To Top