Ce week-end, les meilleures équipes d’Overwatch League de la saison disputaient les phases finales des playoffs par région. Et en Amérique du Nord comme en Asie, les favoris ont répondu présent.

Sans grande surprise, les San Francisco Shock retrouvaient samedi les Philadelphia Fusion en finale des playoffs de l’Overwatch League sur le serveur NA. Une bataille entre les deux titans de la ligue qui a finalement tourné en faveur des champions du monde en titre, SF Shock (3-1), première équipe qualifiée pour la grande finale qui aura lieu le mois prochain.

Relégués en lower bracket, les Philadelphia Fusion défiaient dimanche soir la surprenante équipe de Washington Justice qui a réussi à se hisser jusque-là en éliminant notamment Paris Eternal (3-0) et Florida Mayhem (3-0). Mais le Français Poko et ses coéquipiers ne vont pas laisser filer leur dernière chance de rejoindre la grande finale de l’Overwatch League. Fusion s’impose sur le score sans appel de 3-0.

Du côté du serveur Asie, ce sont les Shanghai Dragons qui ont décroché le premier ticket pour la grande finale en battant sur le fil les Seoul Dynasty (3-2). Mais à l’image du scénario des NA, les Seoul Dynasty ont ensuite remporté leur match en lower bracket face aux New York Excelsior (3-0), pour rallier le dernier carré de l’Overwatch League. Les 4 équipes se retrouveront du 8 au 10 octobre prochain pour tenter de décrocher le titre de champion du monde.